Constatant que les parents sont contraints à une surconsommation pour habiller leurs enfants, 3 entrepreneurs (Mariève Bidart, Mathieu Bidart et Eric Gagnaire) décident de créer une entreprise nommée patatam. Cette entreprise mise sur pied en 2013, s’inscrit sur un modèle économique collaborative, qui permet aux parents de céder les vêtements de leurs enfants non utilisés moyennant une somme. Ensuite les vêtements de meilleure qualité sont revendus sur le site et le reste est cédé sous forme de dons.

Habiller ses enfants pour un budget considérablement réduit

Cette entreprise bayonnaise permet aujourd’hui à des milliers de parents d’habiller leurs enfants, sans dépenser un gros budget. C’est pour cette raison que depuis 2013 elle connaît un succès retentissant. Au début, les enfants de 0 à 6 ans étaient les cibles, mais en 2015 l’entreprise a étendu son ciblage jusqu’aux enfants de 14 ans. Grâce à ce modèle de business, de plus en plus de parents accèdent au marché du vêtement d’occasion de qualité en faisant des économies considérables. Aujourd’hui cette entreprise qui se trouve au Pays basque offre aux femmes la possibilité de s’habiller avec des vêtements de marques à moindre prix. Cette diversification est le signe de son succès grandissant auprès des consommateurs français.

Un réseau de distribution efficace

Le succès de l’entreprise repose considérablement sur son réseau de distribution. Depuis ses débuts jusqu’à maintenant, elle a mis en place un réseau de distribution très efficace pour l’acheminement de tous les colis. En effet, la plateforme e-commerce patatam collabore avec Mondial Relay qui possède un réseau de points relais dense. De ce fait, les parents qui désirent vendre les vêtements de leurs enfants et ceux qui achètent sur le site n’ont pas de contraintes grâce à ces points relais où ils peuvent déposer et recevoir leurs colis appelés patabag. Pour encore plus se rapprocher des consommateurs, l’entreprise a décidé d’étendre son réseau en collaborant avec Vinted et Cdiscount, un géant du commerce électronique. Grâce à cette collaboration, elle va pouvoir encore plus se rapprocher de la clientèle pour la distribution de vêtements d’occasion de marques. Son modèle de business rentable lui assure un succès qui va grandissant.